Concept Store Gallery

des galeries d'art pas comme les autres

Traoré Kossy

Un artiste à l’aise entre tradition et modernité

Né en 1975, Kossy fait son apprentissage, après la mort prématurée de son père, chez un de ses oncles, Bamadou Traore pour suivre la longue tradition de forgeron de sa famille . Il travaille selon la technique ancestrale de la « cire perdue » et chaque pièce est unique puisqu’il faut détruire le moule pour récupérer la sculpture. Il débute en produisant des statuettes longilignes, des danseuses dans l’esprit de Giacometti. Dans son propre atelier, il entame dans les années 2000 une production plus personnelle mêlant souvent bois et bronze pour réaliser de grandes sculptures semi-abstraites ainsi que des tabourets inspirés de formes traditionnelles.

Inspiré par les traditions animistes de son enfance, Kossy Traore crée un univers de Djinns : ces génies invisibles mi-protecteurs, mi-inquiétants qui vivent au contact des forces de la nature et côtoient volontiers les hommes. Dans les doigts de l’artiste ces esprits fantômes deviennent des petites créatures pleines d’émotions qui nous disent à la fois la difficulté et le bonheur de vivre … Souvent ces silhouettes désenchantées, quelquefois écartelées sont recousues par la main du bronzier dans un savant travail de fonte sans soudure. Toujours le forgeron répare et relie … Kossy s’inscrit ainsi dans une tradition africaine ancestrale où chaque chose peut être réparée, peut renaître et se recharger de sens par le charme de quelques ligatures.

H : 44 cm
H : 44 cm
H : 50 cm
H : 43 cm
H : 44 cm
H : 44 cm