Concept Store Gallery

des galeries d'art pas comme les autres

Hirsch Roger

Autodidacte complet j’ai toujours aimé dessiner et lorsque j’y pense, je ne saurais dire combien de cahiers d’écolier, de blocs de dessin, de feuilles volantes, j’ai noircis, ou barbouillés depuis mon enfance. J’ai ainsi, au fil du temps, pris conscience que le dessin est la base de tout. J’y ai trouvé un art de vivre pour ne pas dire une philosophie. Plus tard, admirer les œuvres majeures des grands maîtres des XVII et XVIII ème siècles m’a donné le goût de la peinture. Pour des raisons pratiques d’encombrement et de spontanéité j’ai choisi l’aquarelle. J’ai appris par la suite que ce n’était pas forcément le plus facile.

Chercher à reproduire ce que l’on voit, sans le déformer ni le dénaturer et sans avoir la prétention d’atteindre la perfection qui en émane, procure une joie intense. Mais il faut pour cela savoir regarder la nature, la sentir vibrer, l’écouter chanter, en saisir l’esprit pour en percevoir la quintessence. En la reproduisant sur un support je garde l’espoir de me fondre avec elle et de garder au fond de moi la furtive perception de la perfection qu’elle nous montre à chaque instant. N’est-ce pas là le but que tout artiste devrait se donner ? De même, comment ne pas s’émerveiller devant le génie humain en regardant ces vieilles pierres qui nous rappellent leur histoire, notre Histoire. Façonnées, assemblées selon les règles et les secrets des compagnons bâtisseurs, bien qu’inertes, elles nous donnent des leçons de vie.